Football moncheaux club

Un peu de tout...

gardien-de-but-qui-plonge.jpggardien-de-but-qui-plonge1.jpgLe poste de gardien de but



mario-smash-football-yoshi-artwork-n2q.jpg


 

LE GARDIEN DE BUT

 

 

 

1. INTRODUCTION :

 

«Le rôle du gardien de but moderne revêt une telle importance qu’il est indispensable de lui donner un entraînement particulier, donc SPECIFIQUE.

L’acquisition des gestes et la confiance sont des facteurs déterminants dans sa réussite.

Il lui faudra donc des exercices adaptés et différents dans le but de se retrouver confronté à un grand nombre de situations de jeu.

L’intérêt sera donc d’enchaîner les différents exercices, de manière à acquérir cette faculté de passer rapidement d’une situation à une autre.

Même si tout travail nécessite exigence et application, n’oubliez pas que le Football reste avant tout un JEU.

Travaillez donc avec PASSION, essayez de la transmettre et de la faire partager, de façon à ce que l’entraînement reste un plaisir et non une CONTRAINTE.»

JoêI BATS (entraîneur des gardiens de l’Olympique Lyonnais)

Poste spécifique par nature qui demande une mentalité particulière le gardien de but se démarque souvent du groupe dans sa façon d’être, de se comporter (en bien ou en mal). Le poste demande une attention, une vigilance importante ainsi que des qualités d’agressivité qu’il convient de canaliser afin de trouver un équilibre indispensable à une efficacité optimum.         

S’il reste un joueur à part entière il convient de ne pas l’isoler du reste du groupe.

Il est souvent un leader d’équipe, parfois doté d’un solide caractère et doit de toute façon être solide mentalement s’il veut assumer son rôle dans l’équipe (responsabilités, commandement…)

Le travail spécifique doit être perçu comme un moyen de progression mais également comme une forme de (re)valorisation auprès des partenaires.

Les gardiens de but de haut niveau ont quelques caractéristiques communes:

Une grande vitesse d’intervention,

Une excellente coordination,

Une grande souplesse et mobilité articulaire,

 

85% des buts sont marqués à l’intérieur de la surface de réparation,

1 but sur 3 est marqué sur un centre ou coup de pieds arrêté

(Ces éléments devront être pris en compte dans le travail à l’entraînement)

 

2. TRAVAIL A PRIVILEGIER:

 

Sur le plan technique et tactique:

- prise de balle

- maîtrise des appuis,

- placement/déplacements,

- plongeons/chutes,

- sorties (aériennes, au sol),

- relances (à la main, au pied),

- lecture du jeu (prise d’informations)

- stratégie

Sur le plan athlétique:

- vitesse/détente,

- puissance aérobie,

- renforcement musculaire ou musculation pour les seniors,

- souplesse, (mobilité articulaire, amplitude)

- coordination, (la coordination peut se concevoir de manière générale (commune à - beaucoup de disciplines) et spécifique (liée à la discipline elle même). Il est à noter que le sportif ayant une bonne coordination apprend généralement plus vite.

Sur le plan mental:cran,

- confiance en soi,

- appropriation du travail, (prise en charge individuelle),

- influence sur les partenaires, sur le jeu de l’adversaire,

- gestion de l’agressivité, du stress.

 

3. LA SEANCE :

 

Elle se conçoit de la même manière qu’une séance classique et sera différente en fonction de la catégorie d’âge.

1 : mise en train,

2 : perfectionnement technique (fondamentaux),

3 : travail dans le but,

4 : retour au calme,

 

1 : la mise en train :

Il est important d’y accorder une attention toute particulière:échauffement musculaire, cardio-vasculaire, articulaire, ... (Voir GAMME D’EXERCICES, SOUPLESSE-ETIREMENTS).

Le gardien doit être prêt dans sa tête à faire des efforts intenses, parfois fastidieux et répétitifs tout en étant confronté à de multiples échecs préparation mentale.

2 : perfectionnement technique :

Révision des gammes (on en profite pour finir l’échauffement, pour entrer véritablement dans la séance),

Mettre l’accent sur le nombre de répétitions du geste.

3 : travail dans le but :

Importance d’avoir les repères du jeu, lignes, poteaux de but, espace d’évolution en match, (attention à la qualité des terrains),

4 : retour au calme :

Diminuer progressivement l’intensité des exercices, (retour au calme physique et mental (agressivité)),

Retour de l’éducateur sur le travail fourni (timbre de voix calme, rassurant si besoin)

Travail d’étirements et d’assouplissements classiques,

Le garçon (la fille) ne doit pas rentrer au vestiaire s’il (elle) n ‘a pas totalement récupéré

4. LA PREPARATION DE MATCH :

 

C’est avant tout une mise en condition physique et mentale (elle ne doit pas se transformer en séance de travail),

C’est une mise en confiance sur des gestes faciles après un bon échauffement physiologique,

Elle est individuelle et doit être menée par le gardien lui même (pour les plus expérimentés),

L’imagerie mentale peut être un complément efficace,

Le discours de l’entraîneur se doit d’être en toute circonstance rassurant,

 

5. LA CONCURENCE:

 

Si l’on considère que la confiance est un élément déterminant dans le jeu du gardien de but, il n’est donc pas recommandé qu’il se sente menacé à la moindre erreur. La concurrence doit exister pendant la préparation de saison et des premiers matchs amicaux, mais l’entraîneur doit pouvoir se déterminer sur l’un ou l’autre assez rapidement: (annoncer clairement son choix aux garçons).

L’entraînement en commun est un moyen intéressant de créer une émulation qui tirera le niveau des uns et des autres vers le haut.

Si le titulaire commet des fautes à répétition il pourra évidemment être changé mais en aucun cas montré du doigt devant Je groupe comme l’unique responsable de mauvaises performances (ce serait peut être le «perdre» pour le reste de la saison). Dans ce cas, il est toujours préférable de régler la situation en tête à tête.

Pour les petits, un roulement s’impose tout au long de la saison dans le cas où l’éducateur aurait plus de gardiens à disposition que d’équipes engagées.

6. LA STRATEGIE:

 

Elle fait partie intégrante du jeu du gardien de but. Un but sur trois étant marqué sur coup de pied arrêté, il ne faut pas hésiter à apporter les notions de base même pour des jeunes et ce à partir de benjamin.

Les coups francs: (directs, indirects)

Les corners: (rentrants, sortants, tendus, en cloche, ...)

 

Tenir compte des conditions de terrain et de climat (pluie, vent)

On peut considérer de la même manière le placement dans te jeu:

1l Mon équipe a le ballon: (A quel endroit du terrain ? La possession est elle sécurisée ? Suis je susceptible de recevoir une passe à jouer au pied ?)

2/ Mon équipe n’a pas le ballon: (Où se situe-t-il ? Dans quel dispositif mon équipe défend elle ? Suis-je appelé à intervenir en dehors de ma surface, en compensation d’un partenaire ? Où sont situés les adversaires dangereux ? ...

 

D’UNE MANIERE GENERALE :
 

- Être attentif à la qualité technique, aux choix de jeu (je garde, je boxe, ...) plutôt qu’à l’intensité de l’exercice (notamment chez les plus jeunes).

- Être toujours en bascule avant, «pointe de pied», les mains disponibles.

- Une séance éprouvante physiquement n’est pas un gage absolu de travail efficace.

- Le gardien doit pouvoir participer à l’élaboration de sa séance (pour les plus expérimentés).

- La mise en confiance est indispensable; le facteur émotionnel tient une part très importante dans la qualité technique, la prise d’informations, le rayonnement.

« Ne rien faire, Tout faire faire, ne rien laisser faire... »


Et plus encore ...

 
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.